La charrue avant les boeufs

Et tout d’un coup, Ardalia partage sur facebook un post formidable. Un post ni trop ni trop peu, de M. Le Chieur. . Non seulement il n’est pas faux, même si je ne suis pas entièrement d’accord, mais surtout, il m’a fait réaliser que M. Le Chieur que j’ai longtemps suivi sans commenter était revenu. Et je me suis demandé où étaient ces blogs formidables que je suivais il y a – mon Dieu. Pas tant de temps que ça mais tout de mème.

Alors je me suis dit que j’allais arrêter de rire et refaire un blog dans lequel je serai raisonnablement moi-même, en plus de celui que je prépare de toute façon (et dans lequel je ne parlerai pas de moi, voilà).

Et si j’ai le temps, ce qui n’est pas assuré, vu mon emploi du temps de cette année,  je chercherai où sont les blogs que je lisais avant. Mais là, on vient de me dire que le vin blanc est servi. Pas le choix.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s