Ce que facebook sait sur moi (d’après un autre site)

La lecture de l’article de Gilda m’a fascinée.

Il est long et détailée, mais le plus surprenant – ou pas – est ce que le site Illuminus prétend savoir sur moi (et peut-être, si les analyses de données fonctionnent de façon similaires, ce que FB croit savoir sur moi).

Les conclusions d’Illuminus à mon propos sont les mêmes que pour Gilda, probablement parce que nous nous intéressons à beaucoup de choses et cliquons avec curiosité pour lire beaucoup d’articles, même s’il s’agit de sujets qui nous rebutent ou d’avis que nous ne partageons pas. En gros, ma prise de risque est trop élevée sur les plans financier, loisirs, santé, vie sociale, sécurité. Moi qui suis la reine des pétochardes, qui vit comme une écureuil, aime essentiellement lire, regarder des films et papoter avec des copines…. Il s’agit, comme l’explique Gilda, d’une spectaculaire mésinterprétation de mes données personnelles.

Ce que cela veut dire, c’est que le logiciel est rétrograde (américain ?) et le portrait des gens bien sous tout rapport qui se dessine est terrifiant. Vais-je me mettre à penser que l’avenir est noir, qu’un futur apocalyptico-dictatorial va se mettre en place avec Mark Z dans le rôle du méchant ? Non. Non pas que je sois à ce point assurée de la bonté intrinsèque de la nature humaine, mais je pense que nous vivons dans un monde dans lequel les loups de la finance de Tex Avery cherchent en bavant de nouveaux marchés de nouveaux marchés de nouveaux marchés et qu’ils ont besoin de produits pertinents. Or, cette analyse n’est pas pertinente, elle n’est donc pas intéressante pour un organisme qui veut faire de l’argent sur mon dos et celui des utilisateurs de fb. Il doit essayer d’être plus fin, d’avoir un idée de la consommatrice potentielle que je suis plus affinée. Car je suis une mauvaise consommatrice, mais tout de même, je consomme, et le système ne peut pas me laisser passer comme ça. Et moi, c’est certainement tout le monde (ça me rappelle un sondage dans lequel il fallait faire les courses selon mon habitude ; ça s’est fini en deux secondes car je prenais tous les produits pour lire l’étiquette du contenu et des calories : manifestement je ne rentrais pas dans le créneau).

En revanche, on pourrait imaginer qu’il nous faille intégrer TOUTES nos données dans facebook, et là, ça serait plus inquiétant. Mais cela me semble invraisemblable, bien qu’on sente une sorte de gueule de bois de l’internet poindre dans les réseaux sociaux. Après la cour de récré, on se regarde tous et on se dit mais pourquoi ? Sauf ceux qui savaient et qui ricanent, évidemment. Mais le moyen de nous séparer de notre jouet ?

Du coup, est-il pertinent de cesser d’utiliser facebook comme un bloc note et de partager des liens? Mais comment le remplacer ? Il est pratique. J’avais delicious, mais je me perdais dans tout ce que j’aggrégeais. Idem avec Pearltree, c’est un job à plein temps d’enregistrer puis de revenir…. reste Evernote, mais sur l’ordinateur, c’est compliqué d’envoyer un lien (cela dit, je consulte facebook sur mon smartphone ou iPad….). Si j’utilise min iPad comme bloc note, cela reviendra au même, je serai fichée chez Apple, ce qui ne vaut guère mieux. Pourquoi ne pas utiliser tous les petits cahiers que je reçois en cadeaux partout? Un goût du papier crayon m’a reprise récemment… signe ?

Les plus sages, ce sont peut-être mes enfants qui ne likent pratiquement jamais rien et sont de vraies tombes sur facebook (ils n’utilisent que la fonction chat et likent les photos de leurs amis une fois tous les trois mois ; je me demande ce que cela donne vu par Illuminus : des sociopathes décérébrés ?).

Y réfléchir. Voilà. Je note.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s