Et maintenant, je tente de ramener les boeufs devant

Ce qui n’est pas une mince affaire. Réflexion sur le blog, car ce n’est pas si facile. Le premier blog que j’ai ouvert fut larmoyant. Pourquoi ? Lassitude, environnement étouffant, l’équivalent d’une méta-ville de province, mais à l’étranger. Et pourtant, un cadre doux, et tranquille, mais qui a sombré à jamais suite à des transformations politiques … Lire la suite Et maintenant, je tente de ramener les boeufs devant

Publicité